jeudi 28 avril 2016

La blockchain pour la protection et le partage des droits d'auteur

Une application possible de la blockchain est la protection et le partage des droits d'auteur.

Creative Commons France a lancé un pilote avec la startup Ascribe pour permettre de s'enregistrer comme auteur et d’indiquer la licence Creative Commons sous laquelle l’œuvre est éventuellement placée.


Le service Ascribe, qui utilise la technologie du blockchain, permet de :

1. Enregistrer l'œuvre sur le blockchain, accompagnée du nom du créateur et d’autres informations relatives à l’œuvre
2. Enregistrer la licence Creative Commons choisie
3. Établir l’antériorité de l'œuvre
4. Suivre les utilisations qui sont faites de l'œuvre.


Conformément à la licence du Creative Commons France, ce billet est mis à disposition selon les termes de la licence
Creative Commons Attribution – Partage à l’Identique 3.0.