samedi 28 janvier 2017

Fondapol.org publie « LA RÉPUBLIQUE DES ENTREPRENEURS », une note sur le rôle de la PI dans la la création nationale de richesse

Nous portons à votre connaissance  « LA RÉPUBLIQUE DES ENTREPRENEURS », une note publiée très récemment par la Fondation pour l’Innovation Politique (fondapol.org), qui traite des questions de mesure de la création de richesse dans notre économie modifiée en profondeur par le numérique, une révolution en trois phases qui va transformer très rapidement l’ensemble des secteurs marchands.
Notamment elle introduit un nouveau concept, l’utilité mesurable, apparu du fait des pratiques du numérique, en rupture totale avec tous les concepts économiques connus et issus de l’ère industrielle. Pour les auteurs, ce concept permet de rendre compte désormais d’une dynamique économique forte de création de richesse, fondée sur la relation triptyque entre travail, capital et utilité.

La question que l’on peut alors se poser est alors la suivante : quel lien existe entre l’utilité ainsi définie et la PI des entreprises? Pierre Ollivier, Vice-Président d'X-Propriété Intellectuelle et ancien Vice-Président d'X-Open Innovation, a pour cela participé à la rédaction de cette note.

La note part du constat que « la politique de l’innovation en France révèle un manque de vision collective. Les experts sont démunis pour comprendre les transformations en cours. Tout cela leur impose de revenir aux mécanismes microéconomiques de ces transformations, qui ne se résument ni à la numérisation des entreprises, ni à l’ubérisation ou aux systèmes collaboratifs. »

Elle propose ensuite une réponse pour retrouver une vision collective forte et efficace, une sorte de plan stratégique 3.0. Puis elle offre des pistes d’action sous forme d’esquisses avec quatre propositions d’action pour une « République des entrepreneurs »:
    •     Un tableau de bord efficace de la création d’emplois.
    •    Un dispositif de valorisation des contributions (licence de réciprocité à double détente, le #FairlyShare).
    •    Développer et valoriser la propriété intellectuelle des startups.
    •    Un nouvel outil fiscal fondé sur la propriété intellectuelle et visant les plateformes transnationales, vecteurs puissants de la transformation de l’économie.

La note est écrite par un collectif d’entrepreneurs animé par Vincent Lorphelin, co-président de l’Institut de l’iconomie et fondateur de Venture Patents. Ce collectif est composé de 
– Arnaud Katz, cofondateur de Bird Office;
– Bertrand Galley, cofondateur de Product-Live ;
– Christian Saint-Étienne, économiste, coprésident de l’Institut de l’iconomie ;
– Clément Le Fournis, cofondateur d’Agriconomie ;
– Cyrille Le Floch, cofondateur de Qowisio ;
– François Pacot, fondateur de Royal Cactus
– Francis Jacq, philosophe, membre de l’Institut de l’iconomie ;
– Geoffroy Guigou, cofondateur de Younited Credit (ex-Prêt d’union) ;
– Gervais Johanet, fondateur d’Adonis Partners ;
– Grégory Gazagne, Executive Vice President EMEA chez Criteo ;
– Guilhem Miranda, fondateur de FlyOverGreen ;
– Hugues Chevalier, fondateur de Chevalier Conseil, membre de l’Institut de
l’iconomie ;
– Idris Hassim, cofondateur de LuckyLoc ;
– Jean-David Chamboredon, coprésident de France Digitale ;
– Jean-Marc Béguin, inspecteur général honoraire à l’Insee, membre de
l’Institut de l’iconomie ;
– Jean-René Boidron, fondateur de Kameleoon ;
– Jérôme Boyé, fondateur de Tecbak ;
– Michel Bauwens, fondateur de la Peer to Peer Foundation ;
– Michel Volle, économiste et historien, coprésident de l’Institut de l’iconomie ; – Mehdi Houas, cofondateur de Talan ;
– Nicolas d’Audiffret, cofondateur d’A Little Market ;
– Pauline Laigneau, fondatrice de Gemmyo ;
– Pierre-Henri Deballon, fondateur de Weezevent ;
– Pierre Ollivier, cofondateur de Winnotek ;
– Philippe Hayat, cofondateur de Serena Capital ;
– Philippe Honigman, fondateur de Ftopia
.

http://www.fondapol.org/etude/vincent-lorphelin-la-republique-des-entrepreneurs/


samedi 21 janvier 2017

Un X, président de France Brevets

Olivier Appert, X 68, a été nommé président du fond d'investissement France Brevets [1].

Initialement doté de 100M€ levé auprès de l'Etat et la Caisse des Dépôt, France Brevets est un fond souverain dédié aux brevets.

Trois principes guident ses opérations :
  • "une vision long terme des positions technologiques"
  • "une logique de retour systématique vers les inventeurs"
  • "un licensing déterminé".

[1] France Brevets

mercredi 18 janvier 2017

Conférence dîner avec Jacques Lewiner : Valorisation de l'innovation et création de startups

Conférence de Jacques Lewiner : Valorisation de l’innovation et création de startups
Co-organisée par X-Israël, X-Open-Innovation et X-Propriété-Intellectuelle

Jacques Lewiner est directeur scientifique honoraire de l’ESPCI, président du Fonds de l’ESPCI Paris, membre de l’Académie des technologies, premier déposant privé de brevets  en France, fondateur de plusieurs startup, président de l’Association Technion France, docteur honoris causa de l’université Ben Gourion du Néguev, docteur honoris causa du Technion, doyen de l'Innovation et de l'Entrepreneuriat de PSL.

Autres informations sur  http://jacques.lewiner.org

Extrait de revue de presse
Date : lundi 20 février
Lieu : La Maison des Polytechniciens, 12 rue de Poitiers - 75007 Paris 
  • conférence et premières questions-réponses de 19h à 20h
  • apéritif et poursuite des échanges de 20h à 20h30
  • dîner à 20h30
Inscription (avant le 15 février) : http://www.polytechnique.net/X-Israel/events/sub/2336