mercredi 15 novembre 2017

Cas d'école de management de l'immatériel : name-shame-fame vs BFR

La quatrième édition des Assises des délais de paiement [1] a donné un cas concret de management de l'immatériel.

Pour encourager les acteurs à poursuivre leurs efforts, les orateurs ont repris les formules "Name & Shame"  et "Name & Fame".

Pour une entreprise en BtoB, à la fois cliente et fournisseur, il faut faire le bon arbitrage entre le besoin en fonds de roulement (BFR) et la réputation.




[1] Lundi 13 novembre 2017, Bercy, sous le haut patronage du Président de la république Emmanuel Macron et sous le parrainage du ministre de l'Economie et des Finances Bruno Lemaire.

Sur X-Open-Innovation : Le respect des délais de paiement, source de confiance pour co-innover

lundi 13 novembre 2017

Programme de naming de la Fondation de l'X : Salle Bruno Angles

Après le Drahi X-Novation Center, le programme de naming de la Fondation de l'X (FX) franchit une autre étape avec la Salle Bruno Angles, qui donne un nouvel élan aux opérations sur le terrain entre l’École (X) et sa communauté d'alumni (AX).

X-Propriété-Intellectuelle remercie très chaleureusement le camarade Bruno Angles, 84 et président de l'AX.

Sur La Jaune et La Rouge; novembre 2017 :  Pour rapprocher encore anciens et élèves, l'AX ouvre un bureau à l'École

samedi 11 novembre 2017

Protéger une méthode : quelle démarche et moyens ?

Constatant que les méthodes développées par les personnes publiques dans le cadre de leur mission peuvent générer des "externalités positives" [1], l'APIE (agence pour le patrimoine immatériel de l’État) se penche sur leur protection [2].

Après avoir rappelé que la simple idée n'est pas protégeable par le droit d'auteur où le droit des brevets [3], elle note que certains outils juridiques, bien utilisés, peuvent apporter une certaine protection.

Quatre outils sont cités :
  • la marque,
  • le savoir-faire,
  • le droit d'auteur,
  • les licences libres.
Pour une "Practicing Entity" (entreprise innovante opérationnelle), la protection n'est opportune que si elle génère un avantage concurrentiel.

Lors de l'élaboration d'une stratégie PI, celle-ci pourra revisiter l'Open Savoir-Faire, une "innovation" avancée en 2012 [4].


[1] Wikipedia : Externalité : "L'externalité caractérise le fait qu'un agent économique crée, par son activité, un effet externe en procurant à autrui, sans contrepartie monétaire, une utilité ou un avantage de façon gratuite, ou au contraire une nuisance, un dommage sans compensation."

[2] Focus - Les outils juridiques pour valoriser une méthode, APIE

[3] La brevetabilité des logiciels et des méthodes est institutionnalisée dans d'autres législations (Etats-Unis d'Amérique notamment) et l'option économique française fait débat, y compris au sein de X-Propriété-Intellectuelle.

[4]  "Open savoir-faire, une innovation radicale inspirée de l’open source", Tru Dô-Khac, La Jaune et La Rouge Mai 2012